Neurosyllabic

NEUROSYLLABIC - Mesures NEUrophysiologiques et Rééducation Orthophonique de la perception des SYLLABes chez l’Implanté Cochléaire

Porteur : NEURELEC
Durée : 36 mois
Budget : 2 406 390 k€
Aide : 1 112 k€ dont 492 k€ Rhône-Alpes
Labellisé : Imaginove, cluster i-care, Microtechniques

Objectifs:

Plus d’un enfant sur 1000 naît sourd sévère ou profond dans notre pays. Dans la très grande majorité des cas (90%), ces enfants sont élevés par des parents normo-entendants qui optent pour un mode d’éducation privilégiant la communication orale. L’accès de ces enfants à la communication orale est aujourd’hui facilité par l’implant cochléaire. Un suivi médico-technique de qualité chez le patient implanté cochléaire est par ailleurs indispensable pour l’amélioration de l’audition et le développement ou la restauration de cette communication orale.

Le projet NEUROSYLLABIC poursuit deux principaux objectifs :
- Proposer un système de réglage de l’implant cochléaire basé sur de nouveaux outils de mesures neurophysiologiques ne nécessitant pas la participation active du patient. Automatisé, ce système réduira considérablement le temps passé à l’hôpital, et permettra les explorations sur des patients ne pouvant communiquer (notamment les très jeunes enfants).
- Développer de nouveaux outils de rééducation sous forme de jeux (serious games) pour l’enfant sourd implanté cochléaire. Ces outils seront mis à la disposition des équipes médicales, paramédicales et des familles de patients afin d’optimiser l’utilisation des implants.

Ces deux objectifs seront atteints par la réalisation de deux modules interdépendants constituant un seul et même outil de prise en charge des patients implantés cochléaires.
Neurosyllabic permettra de faire une économie de plus de 3M€ sur 3 ans pour le système de santé français :
•    Une réduction du temps de réglage passé pour chaque enfant d’environ 25% et par conséquence une économie de 1 454k€
•    Une réduction des échecs d’implantation par un meilleur diagnostic évaluée à 1 670 k€ (25% des 5% d’échecs évités et valorisés à 40k€)
•    Une augmentation globale des résultats des patients grâce à une meilleure optimisation des réglages (impact économique difficile à évaluer).
•    Un accroissement significatif du CA des partenaires industriels

Entreprises : ECHODIA, Scientific Brain Training, Neurelec
Organismes de recherche : CHU Franche Comté, Université Lyon 1